Animaux
Par Charlotte, le 29.01.2021

Voyager dans l'union Européenne avec un animal de compagnie : quelle est la réglementation ?

Voyager dans l'union Européenne avec un animal de compagnie : quelle est la réglementation ?
Les États membres de l’Union européenne ont adopté une réglementation commune en matière de transport des canidés. Quelles sont les formalités ?

Les conditions de transport des animaux domestiques, à savoir les chiens, les chats et les furets, au sein des pays membres de l’Union européenne font l’objet d’une réglementation commune. Quelles sont les formalités à respecter pour voyager avec un canidé ? Quels documents et vaccins sont obligatoires ?

Voyager avec un chien au sein de l’Union européenne

Depuis le 3 juillet 2004, conformément au règlement 998/2003 du Parlement européen et du Conseil du 26 mai 2003, les règles en matière de transport d’animaux de compagnie au sein de l’Union européenne sont communes à tous les États membres.

Les différentes formalités sont les mêmes pour les chiens, les chats et les furets. Si la compagnie aérienne se charge de distribuer la nourriture pour chien à votre animal en cas de transit, il est nécessaire de connaître la réglementation afin que l’accès à bord ne lui soit pas refusé.

Ainsi les canidés, mais aussi les chats et les furets, doivent depuis le 3 juillet 2011 obligatoirement être identifiés au moyen d’une puce électronique. S’ils ont été identifiés par tatouage avant le 3 juillet 2011, ils peuvent tout de même voyager, à condition que le tatouage soit clairement lisible.

La vaccination des canidés contre la rage est obligatoire. Elle ne peut être réalisée qu’à partir de l’âge de 12 semaines, et est reconnue valable à 2 conditions :

Par conséquent, les chiots ne peuvent voyager qu’à partir de l’âge de 15 semaines, et ce même s’ils sont vaccinés contre la rage avant ce délai.

Enfin, il est obligatoire d’être en possession du passeport européen du canidé : y figurent son identité, celle de son propriétaire, ainsi que les informations concernant la vaccination contre la rage. Depuis le 29 décembre 2014, le passeport européen est davantage sécurisé afin d’éviter les risques de falsification.

Le transport d’un animal en provenance de Monaco, de la Norvège, des Îles Féroé, d’Andorre, du Groenland, de la Suisse, de Saint-Martin, de l’État de la Cité du Vatican ou encore du Liechtenstein est considéré comme un transport entre États membres de l’Union européenne.

Introduire un canidé au sein de l’Union européenne depuis un pays tiers

Un résident d’un pays membre de l’Union européenne souhaitant rentrer chez lui avec un chien en provenance d’un pays tiers doit se soumettre à des formalités supplémentaires.

Tout d’abord, il n’est possible d’importer que 5 chiens maximum : au-delà de ce chiffre, le déplacement s’apparentera à un transport commercial d’animaux.

Le chien doit être identifié au moyen d’une puce électronique, ou d’un tatouage si celui-ci a été réalisé avant le 3 juillet 2011 et s’il est encore lisible.

Le vaccin contre la rage est obligatoire, dans les mêmes délais que ceux exigés au départ d’un pays membre de l’Union européenne. Par ailleurs, le titrage sérique des anticorps antirabiques est également indispensable : il s’agit d’un examen de laboratoire qui permet de s’assurer de l’efficacité du vaccin. Il doit être effectué au moins 30 jours après la vaccination et au moins 3 mois avant le voyage, dans un laboratoire agréé par l’Union européenne.

Voyager avec un animal de compagnie

Voyager avec un animal de compagnie

Le titrage sérique n’est pas obligatoire si le chien provient d’une liste de pays tiers établie en annexe du règlement (UE) 577 /2013. Toutefois, si le vol n’est pas direct et que l’avion transite par un pays exigeant le titrage sérique, le propriétaire doit fournir une déclaration certifiant que l’animal est resté dans sa caisse de transport ou au sein de l’aéroport et qu’il n’a pas été en contact avec des animaux susceptibles de véhiculer la rage.

Enfin, le propriétaire d’un chien provenant d’un pays tiers doit être en possession du certificat de vaccination et d’un certificat sanitaire international.

Depuis le 1er janvier 2021, en conséquence du Brexit, les propriétaires de chiens résidant au Royaume-Uni ne peuvent plus voyager en Union européenne avec le passeport européen de leurs animaux. Il leur est demandé, tout comme aux résidents des pays tiers, un certificat sanitaire international. En revanche, il est toujours possible pour les propriétaires d’animaux des pays membres de l’Union européenne de se rendre au Royaume-Uni munis du passeport européen.

Le certificat sanitaire international a une durée de validité de 10 jours à compter de sa délivrance. Établi par un vétérinaire, il atteste que l’animal est en bonne santé et apte à supporter le voyage.

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Partager sur Twitter
Ailleurs sur le web :
A voir aussi :
Est-ce que le rottweiler est une race de chien dangereuse ou non ?

Vous voulez prendre un chien et vous hésitez à prendre un rottweiler car vous pensez qu'il pourrait être dangereux. Alors découvrez si cette race de chien...

Pourquoi prendre un sacré de Birmanie comme race de chat ?

Le Sacré de Birmanie ou chat Birman et une race de chat légendaire aux poils mi-long et très soyeux. Mais pourquoi choisir comme race de chat un sacré de...

Quelles sont les races de chiens que les enfants aiment le plus

Vous avez envie de prendre un chien, mais vous vous demandez quelle race de chien prendre pour qu'il s'entende bien avec vos enfants ? Voici les races de...

© 2021 - Ihavefind.com