Actualité
Par Alain, le 06.08.2020

Le Grand Paris verra-t-il le jour pour les JO 2024 ?

Le Grand Paris verra-t-il le jour pour les JO 2024 ?
Le Grand Paris est un vaste projet qui vise à élargir l’offre de transports en commun en Île-de-France.

Avec la densification de la population de la région et le flux de touristes, l’enjeu est important, car il permettrait de désengorger plusieurs axes. À l’horizon, les Jeux Olympiques de 2024 constituent une échéance importante pour mettre en œuvre ce projet.

Le BTP reprend les chantiers avec des mesures sanitaires

La crise sanitaire du Covid-19 a perturbé l’avancée de plusieurs chantiers qui s’inscrivent dans le cadre du projet du Grand Paris Express. Le calendrier a dû être révisé. Depuis le 20 avril, après plusieurs semaines à l’arrêt, les tunneliers fonctionnent à nouveau. C’est le cas par exemple dans le département du Val-de-Marne. La Société du Grand Paris qui constitue le maître d’ouvrage du métro fait son maximum pour tenir les délais.

Des mesures sanitaires strictes ont été mises en place sur les différents chantiers avec des normes qui concernent l’ensemble des métiers du bâtiment. La distanciation physique est à l’œuvre, des points d’eau ont été ajoutés pour se laver les mains. Le port du masque ou de la visière de protection a été généralisé.

Nombreux chantiers en cours dans le Val-de-Marne

Dans le département du Val-de-Marne, traversé par 4 axes, la ligne 14 Sud (Paris-Orly), la ligne 15 Sud (Issy-Noisy), mais aussi la ligne 15 Est (Saint-Denis-Champigny) et enfin la ligne 18 (Orly Saclay), les travaux sont importants, avec la création de gares, des tunnels en phase de creusement et de multiples colonnes d’aération. La reprise d’activité s’est faite progressivement fin avril. La crise du Covid-19 a désorganisé de nombreux chantiers. Près de 30 millions d’euros ont été réglés aux sociétés du BTP en frais pour mettre les chantiers du Grand Paris Express en pause.

Pour ce projet hors normes, les transporteurs routiers ont été aussi sollicités pour acheminer des déblais de différents chantiers à cause du Covid-19. Il était aussi très important que ces véhicules soient opérationnels et que les différents équipements comme la batterie poids lourd ou les freins fonctionnent correctement. Le calendrier était déjà très serré, avec une ouverture au public prévue pour avant 2024, il a pris du retard. L’avancée du chantier est l’un des challenges importants de la société du Grand Paris.

Champigny, une ville en chantier

Champigny-sur-Marne fait partie des communes sur lesquelles des chantiers sont en cours pour le projet Grand Paris Express. La ville comptera même deux gares. L’ouverture du métro au public est programmée pour 2025. Les travaux avancent, mais ont été ralentis par la crise sanitaire.

Jusqu’ici, les travaux avançaient à un bon rythme.

Le maire de la ville, Christian Fautré a multiplié les réunions d’information pour faire le point sur le chantier avec ses administrés. L’édile a pu répondre aux questions des habitants de la commune. Le chantier a notamment entraîné des changements de circulation et une circulation accrue de poids lourds dans la ville. Tous ces désagréments permettront à partir de 2025 aux habitants de la commune de rallier Orly en 27 minutes.

Prêt en 2024 pour le JO ?

Paris possède l’un des meilleurs réseaux de transport dans son cœur historique. Mais la périphérie est beaucoup moins bien dotée. Rénover les différentes lignes de RER sera impératif et il faudra aussi achever les différentes lignes en chantier comme le Grand Paris Express.

Les JO de 2024 sont l’occasion d’une rénovation en profondeur du réseau de transport et d’une augmentation de l’offre. L’attribution de la compétition a soulevé l’espoir d’une accélération des chantiers des lignes du Grand Paris. L’idée est de permettre à la totalité des spectateurs de se rendre sur les différentes installations en transports en commun. Tous les sites sont d’ailleurs placés à moins de 45 minutes du cœur de la capitale. Ces derniers temps, les lignes promises à horizon 2024, sous le mandat de François Hollande, sont parfois en pause par manque de financement et retards de chantier. En 2024, la ligne 14, 16 et 17 devraient ouvrir.

Au Nord de Paris, la prolongation de la ligne 14 sera finie au nord jusqu’à Mairie de Saint-Ouen avec plus de trois ans de retard sur le planning. Le Charles-de-Gaulle-Express, quant à lui, n’est pas sur de bons rails. Les élus locaux réclamant plus de temps pour faire aboutir le projet, sans gêner les aménagements en cours sur la B du RER. Des sources concordantes indiquent même que le délai de 2024 n’est plus forcément un impératif concernant les projets du Grand Paris. Affaire à suivre.

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Partager sur Twitter
A voir aussi :
L'inquiétude de Brigitte Macron pour son mari Emmanuel Macron

La première dame Brigitte Macron à profiter d'une rencontre avec la femme de l'ancien président Carla Bruni pour évoquer ses inquiétudes pour son mari...

Emmanuel Macron : Le confinement peut durer plus longtemps que prévu

Lors de son allocution du 14 avril, Emmanuel Macron avait l’air sûr de lui : le 11 mai, les Français pourraient retrouver un semblant de vie normale et...

Quelles sont les nouvelles lois pour la moto en France

De nouvelles lois sont entrées en vigueur pour les motocyclistes et les conducteurs de scooters concernant l'obligation de porter une veste ou une veste...

Ailleurs sur le web :

© 2020 - Ihavefind.com