Actualité
Par Alain, le 10.05.2021

Le CBD : des changements dans la définition de l’UE

Le CBD : des changements dans la définition de l’UE
Jusqu’à présent, la « zone grise » de la législation européenne était devenue encore plus grise, sachant que le CBD n’a jamais été inclus dans la liste des compléments alimentaires dans l’UE.

La législation de référence de l’UE dans le domaine des compléments alimentaires est la directive 2002/46 / CE, mais l’utilisation de substances autres que des vitamines ou des minéraux dans la fabrication de compléments alimentaires peut être réglementée par les réglementations nationales ou peut être soumise à d’autres réglementations spécifiques de l’UE.

Grâce aux meilleurs sites de cannabis CBD, vous pouvez maintenant acheter du CBD en fleurs sur Justbob, le leader européen du CBD de haute qualité, en France et en Europe.

La Commission européenne a modifié son évaluation préliminaire sur l’huile de CBD (huile de cannabidiol). Ils affirment maintenant que le composé n’est pas un stupéfiant. Le changement d’avis intervient après un arrêt dans lequel la Cour de Justice de l’Union européenne (CJE) a ​​statué que l’huile de CBD ne peut pas être considérée comme un stupéfiant.

Comme tout autre produit légal, les produits CBD devraient pouvoir circuler entre les États membres. Le CBD 'peut être considéré comme un aliment', a en outre déclaré la Commission européenne dans une lettre publiée mercredi. La Commission des stupéfiants des Nations Unies a reprogrammé le cannabis le même jour.

Les décisions de la Commission européenne et de l’ONU de déclassifier le CBD sont très importantes pour l’ensemble de l’industrie du chanvre. D’autant qu’il y a encore beaucoup de répression en Europe sur les usages du CBD.

Une décision de justice sur les extraits de chanvre et le CBD

Il convient également de noter que deux études scientifiques présentées, affirment que le cannabis, également appelé 'chanvre', est utilisé dans l’industrie alimentaire sous différentes formes (huiles, infusions) et dans différentes préparations (thés, pâtisseries, pâtisseries et biscuits, boissons alcoolisées ou non alcoolisées, etc.). Cela est corroboré par les documents présentés par l’intervenante dans lesquels il est indiqué que le chanvre est utilisé dans la production de certains aliments et boissons.

Les analyses toxicologiques effectuées sur ces produits montrent qu’ils contiennent une très faible concentration de THC, nettement inférieure au seuil de 0,2 % mentionné ci-dessus, et qu’ils n’ont pas d’effets psychotropes.

Enfin, contrairement à ce que soutient la requérante, il ressort de l’article 4 de la directive 88/388 que l’utilisation d’arômes ne contenant aucun élément ou substance en quantité toxicologique dangereuse est autorisée.

Par conséquent, ces constatations montrent, contrairement aux arguments de la requérante, d’une part, que le mot « cannabis » ne se réfère pas uniquement aux drogues et à certaines substances thérapeutiques et, d’autre part, que le chanvre est utilisé légalement dans la production d’aliments et de boissons.

Maintenant que le CBD est classé comme un aliment

Il est logique que la Commission européenne ignore complication de la « nouveauté »aux produits alimentaires tels que l’huile de CBD et les extraits de chanvre et le considère entièrement comme un aliment ordinaire.

La 'chasse aux sorcières' européenne envers les sociétés de CBD devrait être abolie immédiatement. Dans le passé, bon nombre de ces producteurs faisaient l’objet de pressions légales parce qu’ils étiquetaient leurs extraits de chanvre comme des produits alimentaires.

Comme il n’y a rien de nouveau dans cet aliment, il ne devrait pas être réglementé plus que tout autre aliment, s’il entre dans le champ d’application légal.

Les réglementations en matière de salubrité des aliments ont toujours été en place et n’ont jamais fait l’objet de discussions. Mais l'extrait de chanvre dérivé du chanvre industriel européen est probablement l’aliment le plus contrôlé de tous.

Quelle est la législation CBD / THC en Italie (pays important pour le CBD en Europe) ?

Certaines des mesures prises par les États européens peuvent être illustrées par une résolution récemment adoptée par la commission de l’agriculture du parlement italien.

Il propose une augmentation du taux de THC dans le chanvre industriel issu de variétés européennes de 0,2 à 0,3 %. Cela le nivellerait avec le reste du marché mondial, car les niveaux admissibles de THC dans les produits CBD en Amérique du Nord et en Australie sont de 0,3 %.

Il demande également la réglementation sur la vente de biomasse sèche, hachée ou granulée de la plante entière ou de ses parties, avec une teneur en THC ne dépassant pas 0,2 %. Il n’y a pas de directives actuelles sur les limites de CBD ou de THC qui prennent en compte les aliments en Italie et cette résolution nécessite de les définir.

Dans la pratique, pour éviter de laisser les feuilles et les fleurs dans la « zone grise » et pour éviter une confusion réglementaire supplémentaire, certaines entreprises italiennes ont commencé à enregistrer les produits à base de fleurs de chanvre CBD comme aliments pour animaux.

Cependant, il n’est pas autorisé d’enregistrer des cannabinoïdes purs tels que des extraits de CBD comme aliments pour animaux. Le CBD pour la nourriture pour animaux de compagnie est également interdit.

Les Italiens ne sont pas seuls dans cette nouvelle pratique. Après le passage aux aliments de fantaisie, de nombreuses entreprises européennes se sont attaquées au problème en ré-étiquetant leurs produits.

La législation sur le CBD / THC en France ?

L’office de la protection des consommateurs et de la sécurité alimentaire a interdit le CBD dans les aliments et les compléments alimentaires en mars 2019. Les produits contenant du cannabidiol sont interdits sauf s’ils sont autorisés en tant que médicament ou nouvel aliment.

Il y a quelques années, des sociétés ont été ciblées pour une série de raids et leurs produits contenant du CBD ont été saisis. Les recherches simultanées ont été dirigées vers plusieurs magasins qui vendent des produits CBD.

Il convient de noter que le plus grand marché européen pour les ventes de CBD est potentiellement la France, qui devrait générer 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Partager sur Twitter
Ailleurs sur le web :
A voir aussi :
Quels pays ont légalisé le cannabis, et quels sont les prochains ?

Le cannabis est une réelle question de société, qui peut devenir une question de santé dans certains pays. De fait, légaliser le cannabis, sa culture, sa...

Pourquoi l'intelligence artificielle ne remplacera pas le cerveau humain ?

L'intelligence artificielle à fait de gros progrès ces dernières années, alors va-t-elle finir par remplacer le cerveau humain ou bien pas ? Voici ce qu'en...

Le Grand Paris verra-t-il le jour pour les JO 2024 ?

Le Grand Paris est un vaste projet qui vise à élargir l’offre de transports en commun en Île-de-France.

© 2021 - Ihavefind.com